Cette semaine nous sommes allés au cinéma pour voir le dernier Tarantino, « Once upon a time in Hollywood », une expérience autant amusante que décalée.

21:10 nous arrivons au cinéma pour prendre nos billets pour le film. Premier choc : le prix des billets. 280 roupies pour deux places, difficile de faire moins cher. Équivalent de 3,5€, c’est plus rentable que la VOD. À titre d’exemple le coca que j’ai acheté au cinéma m’a coûté 200 roupies.

La séance commence par quelques pubs et d’un seul coup, l’hymne national qui résonne dans la salle avec la projection du drapeau indien et des paroles sur l’écran. Tout le monde se lève pour chanter. C’est très surprenant pour nous qui venons de France.

Hymne national Indien

Rapidement le film commence, chouette un Tarantino au cinéma, ça fait longtemps !

Censure – On a mis un moment à nous en rendre compte mais le film est censuré à plusieurs niveaux. Les canettes et bouteilles de bière sont floutées, les injures sont coupées au niveau sonore et dans les sous-titres, et il me semble qu’une scène a été coupée, j’ai eu l’impression de voir un raccord approximatif à un moment.

Messages de prévention – A chaque fois qu’on voit une cigarette ou de la drogue à l’écran, un message s’affiche « Smoking kills » et/ou « Consumption of narcotic drugs is injurious to health and banned by law ». Il faudrait revoir le film, mais j’ai l’impression qu’il y avait toujours une cigarette à l’écran… Il en est de même pour l’alcool.

Les messages de prévention

Entracte – En Inde il y a des entractes au cinéma. Au milieu du fil la projection est suspendue pendant 15 minutes pour pouvoir aller chercher a manger ou a boire.

Réactions du public – Si en France on reste généralement très calme au cinéma, en Inde le public réagit beaucoup plus, ce qui donne une ambiance plutôt sympa dans les scènes drôles ou d’action.

Et sinon le film m’a paru un peu long, mais rien que pour la scène finale, il vaut le détour.

00: 45 nous rentrons chez nous.