Fort Quest au milieu des vignes ou presque


Première sortie en dehors de Pune depuis notre retour en Inde il y a presque 1,5mois. Nous sommes allés à Nasik, là où est basé SULA, gros producteur de vin en Inde, et nous en avons profité pour cocher 2 forts de la fort Quest !

Nous partageons ici cette aventure ainsi que quelques conseils pour randonner sous le soleil avec un bébé.

SULA Vineyards

En tant que bon Français, nous nous sommes installés au The Source pour 3 nuits, l’hôtel au milieu des vignes de SULA.

En vrai il n’y avait que peu de vignes, c’était plutôt un décoratif qu’autres choses.

Tous les ingrédients sont réunis pour s’y sentir bien :

  • Multiples spots et décors à selfies
  • Un grand bar à vin avec panorama très fréquenté
  • Une visite d’à peine 30 minutes avec dégustation
  • Des vélos pour faire le tour du décor (max 1km de vélo)
  • Une piscine à 40°C pour les frileux
  • Un décor digne de l’Italie, calme, fleuri et reposant
  • Un personnel hôtelier aux petits soins
  • Un terrain de tennis
  • Une voiture électrique pour aller au resto du domaine, lorsqu’on a la flemme de porter sa fille dans les bras

En tant que bons Français, on vous confirme que les vins de SULA ne sont pas dignes des nôtres. Une petite mention acceptable pour le brut pétillant tout de même.

Ranjangiri Fort

Au pied de Ranjangiri Fort

Il faut savoir qu’il fait déjà très chaud, de l’ordre de plus de 30° dès 9h du matin. Et comme c’est la saison sèche, il n’y a pas de feuillus, et donc très peu d’ombre en dehors de la ville.

Partir très tôt avec une Poupette de 18 mois et un petit dej servi à 7h30 et 35min de route pour aller au départ de la rando est une mission impossible. Nous arrivons donc à 10h au départ de la rando.

Il n’y a pas vraiment de trace de randonnée, le sentier est sauvage. Il fait chaud, et nous ne sommes plus vraiment entrainés (il est loin le temps de St François Longchamp et de Valloire !).

A noter que lors de notre dernier fort, Poupette n’avait que 3 mois, elle devait peser maxi 5kg et dormait dans le porte bébé. Maintenant elle en pèse le double, et ne dort plus mais s’ennuie dans le porte bébé… Quel rêve de randonner avec elle !!

Au bout de 45 minutes de montée, la vue est magnifique mais nous sommes bloqués, il n’y a plus de sentier. Pour atteindre le sommet du fort, nous devrions escalader légèrement. Impossible avec Poupette.

Il faut s’adapter, nous posons le porte bébé avec Poupette à l’ombre d’un rocher friable, et continuons notre ascension, Fort Quest d’abord !

Non je déconne, nous faisons simplement demi tour pour retourner à la voiture, notre chauffeur est surpris de nous voir revenir aussi vite.

Nous trouvons ensuite un hôtel au bord d’un lac qui nous ouvre sa cuisine plus tôt que prévu, pour nous permettre de déjeuner dans ce cadre apaisant.

Ramshej Fort

Le jour suivant, nous reproduisons le même rythme. Sauf que pour le coup Ramshej Fort est recensé comme une ballade familiale.

En effet, il y a un vrai chemin, avec parfois des marches. Et en haut il y a un vrai fort avec des drapeau, un brahmane et un temple.

Un sentiment d’accomplissement nous envahit en arrivant au sommet. C’est un joli fort, et malgré la chaleur accablante, nous profitons sereinement de ce moment.

1h30 de rando aller/retour, c’est suffisant pour aujourd’hui. Poupette s’endort dans la voiture, mais tardivement. Nous patientons donc 30 minutes dans la voiture climatisée sur le parking de l’hôtel où nous nous sommes arrêtés pour un déjeuner avec vue.

Mauvais parents ou pas ?

Il fait extrêmement chaud et nous emmenons Poupette sous le cagnard. Sachez tout de même que :

  • Le porte bébé à un chapeau qui protège du soleil
  • Nous avons un brumisateur rechargeable que nous utilisons allègrement
  • Qu’on lui propose son verre d’eau en continue et elle boit!
  • Elle avait des manches longues et de la crème solaire sur les parties découvertes
  • Elle est un peu habituée à la chaleur car elle est de Pune

Par ailleurs, la piscine de l’hôtel devait être fermée. Donc on n’avait pas prévu le materiel adequate, on avait juste pris nos maillots de bain car on ne sait jamais :

  • On a gardé Poupette dans les bras en continue malgré ses velléités à vouloir nager seule
  • On a baigné Poupette dans sa couche normale qui s’est remplie d’eau et a failli exploser dans la piscine
  • On a quand même picolé notre Brut pétillant dans la piscine

Lorsqu’on a décidé d’avoir un bébé, on s’est dit que l’on continuerait de profiter, de voyager, qu’elle ne serait pas une contrainte pour nos projets. Poupette n’est certainement pas une contrainte, c’est un Amour, mais bon quand même un peu, parfois… Le tout est de savoir s’adapter, rester cool et reviser ses attentes !

Sourire naturel et spontané

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.